La compostière La Coulette est spécialisé dans la valorisation des déchets organiques,

pour les autres catégories de déchets veuillez vous adresser au service technique de votre commune.

Revalorisation des déchets – informations

Aujourd’hui, nous produisons énormément de déchets très diversifiés et de différentes matières (verre, plastique, métal, carton). Parmi ces déchets, nous trouvons des déchets biodégradables, des déchets inertes, des déchets d’emballages, des déchets toxiques et bien d’autres encore….

La nature sait recycler certains déchets, mais on ne peut pas tout lui demander. Face à l’accroissement des nouveaux produits et à l’ampleur des déchets, la nature est impuissante. L’homme doit l’aider en organisant le recyclage des produits non biodégradables.


Si on veut éviter que les déchets nous envahissent, la meilleure solution consiste à les transformer le mieux possible en leur donnant une seconde vie. Pour cela, il existe différents moyens de collecte et de traitement qui permettent de séparer les déchets, selon leur catégorie, et de les recycler.

Fabriquer son propre compost

Tu peux également fabriquer ton propre compost :

  • Mettre les déchets verts en tas à l’ombre
  • Couper les gros déchets en petits morceaux
  • Mélanger une à deux fois par mois
  • Garder le tas un peu mouiller
  • Attendre au moins 6 mois avant de l’utiliser

Le recyclage protège la nature. Il permet une économie des matières premières (le bois, le sable, le pétrole..) et une bonne gestion du stock des ressources naturelle. Les réserves de matières premières sont limitées et s’épuisent rapidement.

Le recyclage permet également de diminuer le volume des déchets à éliminer et à mettre en décharge.

A chaque fois que tu tries, tu accomplis un geste citoyen et participes à la préservation de notre environnement.

La deuxième vie des déchets

Les déchets organiques

Les déchets organiques sont des déchets qui peuvent se décomposer naturellement. Ils comprennent les déchets de cuisine, les restes de repas, les déchets verts (tontes, feuilles d’arbre, fleurs fanées…), les papiers-cartons. Ils peuvent être transformés en engrais naturel: le compost.

Le processus de compostage

Le broyage
Les déchets compostables sont broyés afin de faciliter leur assimilation et leur dégradation par les microorganismes lors du compostage.

La fermentation
C’est la phase de dégradation de la matière organique. Les déchets sont mélangés et mis en andain. Au cours de cette phase, la température s’élève naturellement jusqu’à 75°C, ce qui permet le destruction des bactéries. Les adaines sont régulièrement retournés et humidifiés.

L’affinage
Les déchets fermentés passent dans un crible rotatif (tamis), afin d’enlever les éléments grossiers et indésirables (déchets insuffisamment dégradés ou films plastique résiduels). Cette opération améliore la qualité du compost et favorise la maturation.

La maturation
Le compost est stocké en tas afin de parfaire sa maturation. Cette étape dure plusieurs mois pendant lesquels la dégradation se poursuit lentement . Le compost ainsi stabilisé, répond aux critères de qualité qu’exige sa valorisation en agriculture.

La valorisation
Au bout de plusieurs mois de maturation et la réalisation d’un contrôle qualité, le compost est prêt. Il a, à ce stade, un aspect homogène, une couleur sombre et une bonne odeur de terre. Il est alors un excellent amendement pour les sols, utile en agriculture et en jardinage.

Le verre

verre

Centre de tri du verre

  • enlèvement des impuretés (capsules, bouchons, étiquettes)
  • broyage et transformation en calcin
  • fusion du calcin dans des fours verriers
  • le verre est chauffé à plus de 1500°C

Transformation en une nouvelle bouteille.

C’est un matériau indéfiniment et à 100% recyclable

Le recyclage d’une tonne d’emballages en verre permet
d’économiser

  • des ressources naturelles: 600 kg de sable
  • de l’énergie: 4000 mégajoules
  • de l’eau: 1m3, soit la consommation d’une personne pendant 8 jours.

Le plastique

Le processus du recyclage

Centre de tri

  • séparation des différentes catégories et conditionnement en balles.
  • épuration séparation des indésirables (papiers…)
  • broyage, purification, granulation

Transformation en de nouveaux produits

  • rembourrage de couettes ou de peluches
  • fibres textiles (vêtements)
  • tuyaux, bidons

Le recyclage d’une tonne d’emballages en plastique permet
d’économiser

  • des ressources naturelles: 800 kg de pétrole
  • de l’énergie: 60000 mégajoules, soit la consommation annuelle d’une personne pendant 3 ans
  • de l’eau: 2,5m3, soit la consommation d’une personne pendant 2 semaines.

L�??aluminium

Le processus du recyclage

Centre de tri

  • séparation de l’alu et conditionnement en paquets
  • fonderie d’aluminium, fusion

Transformation
L’alu est principalement recyclé en pièces mécaniques destinées au secteur de l’automobile (carter de moteur, carrosserie…) mais aussi …en semelles de fer à repasser, en lampadaires de jardin, en radiateurs…

C’est un matérau indéfiniment et à 100 % recyclable

Le recyclage d’une tonne d’emballages en alu permet d’économiser

  • des ressources naturelles: 2,3 tonnes de bauxite, 1 tonne de fuel, 1,3 tonne de charbon
  • de l’énergie: 105000 mégajoules, soit la consommation annuelle d’une personne pendant 5 ans
  • de l’eau: 8m3, soit la consommation d’une personne pendant 2 mois.

L�??acier

Le processus du recyclage

Centre de tri

  • séparation de l’acier des autres matériaux et conditionnement en paquets
  • aciérie, fusion

Transformation
Tous les produits en acier sont en partie constitués d’acier issu d’emballages recyclés: outils de bricolage (clous, vis, sécateur…), boîtes boissons et boîtes de conserves, boules de pétanque…

Jetée en décharge, une boîte en acier mettrait 100 ans à disparaître.

Le recyclage d’une tonne d’emballages en acier permet d’économiser

  • des ressources naturelles: 1 tonnes de minerai de fer et 0,5 tonne de coke
  • de l’énergie: 19000 mégajoules, soit la consommation annuelle d’une personne
  • de l’eau: 7m3.

Trié avec d’autres emballages, l’acier est facilement recupéré grâce à son magnétisme.

Les briques alimentaires

briques

Le processus du recyclage

Centre de tri

  • séparation des briques des autres matériaux et conditionnement en balles
  • séparation des différents composants par pulpage
  • fabrication de pâte à papier avec le carton récupéré.

Transformation

  • papier essuie-tout à usage industriel, papier cadeau, papier pour panneaux de plâtre, enveloppes…
  • le polyétylène peut également être recyclé sous forme de granulés et transformé en pots horticoles, bouchon de parfum, pièces pour automobile…

Le recyclage d’une tonne de briques alimentaires permet d’économiser

  • de matière première: 2 tonnes de bois
  • de l’énergie: 19000 mégajoules, soit la consommation annuelle d’une personne
  • de l’eau: 8m3.

Ces emballages sont composés de 75% de carton, 20% de polyéthylène (film plastique) et une mince feuille d’aluminium (5%).

Les papiers-cartons

Le processus du recyclage

Centre de tri

  • séparation des différents papiers et cartons et conditionnement en balles
  • pulpage des papiers (=trempage et malaxage), désencrage, et mélange avec de l’eau
  • fabrication de pâte à papier.

Transformation

  • en nouveaux emballages industriels et ménagers
  • en papiers absorbants, en cartons, en articles de papeterie
  • on peut également les composter.

Il peuvent être recyclés jusqu’à 10 fois.

Le recyclage d’une tonne d’emballages en papiers-cartons permet d’économiser

  • des matières premières: 4 tonnes de bois
  • de l’énergie: 20000 mégajoules, soit la consommation annuelle d’une personne
  • de l’eau: 23m3.